Herméneutique du Sujet. Cours au Collège de France, 1981-1982

Translated into Croatian by Zlatko Wurzberg
Paul Celan Visiting Fellow 2015

Dans le cours qu’il consacre en 1982 à l’ Herméneutique du sujet, Michel Foucault présente une enquête sur la notion de ‘Souci de soi’, qui, bien plus que le fameux “Connais-toi toi-même”, organise les pratiques de la philosophie. Il s’agit de montrer selon quelles techniques, quelles procédures et quelles finalités historiques un sujet éthique se constitue, dans un rapport à soi déterminé.

Ces études débordent le cadre de la stricte histoire de la philosophie. En décrivant le mode de subjectivation antique, Michel Foucault cherche à rendre éclatante la précarité du mode de subjectivation moderne. En relisant les Anciens, il nous permet de nous interroger sur notre identité de sujet moderne. Tout son travail consiste à nous rendre davantage étrangers à nous-mêmes, en montrant l’historicité de ce qui pouvait sembler le plus anhistorique: la manière dont, comme sujets, nous nous rapportons à nous-mêmes.

Ce qu’aura permis encore ce passage aux Anciens, c’est une reformulation du problème politique: et si les luttes aujourd’hui n’étaient pas seulement des luttes contre les dominations politiques, plus seulement des luttes contre les exploitations économiques, mais des luttes contre des assujettissements identitaires? Michel Foucault, relisant Platon et Marc Aurèle, Épicure et Sénèque, cherche, non pas de quoi dépasser, mais de quoi repenser la politique.